• Songkran: une autre forme de nouvel an / Another way to celebrate a new year

    Massacre à la bouteille d'eau : la Thailande célèbre Songkran.
    Thailand under attack, Songkran festival
    Photo from Bangkok Post

    Songkran est le nouvel an lunaire en Thaïlande. Du 13 au 15 avril, la Thaïlande est en pleine effervescence car ce sont les vacances nationales. Connu des touristes sous le nom de « water festival », le nouvel an thaï ressemble plus au carnaval français qu'au nouvel an chinois. Avril étant le mois le plus chaud, les thaïs rendent hommage en arrosant tout le monde, vieilles personnes et marmots compris. Voila la théorie

    En pratique cela donne : des pick-up remplis d'enfants armés jusqu'aux dents de pistolets à eau longue portée et de boîtes de talc (l'équivalent de la farine chez les petits farceurs du mardi-gras), des flics mouillés et talqués de la tête aux pieds, des travailleurs thaïs complètement retournés par le whisky qui finissent par bombarder tout ce qui bouge avec des seaux d'eau, enfin c'est dans certaines ruelles bondées de Bangkok que les vraies batailles ont lieu : des milliers de personnes débarquent du métro, de leur pick-ups, des tuk-tuks et se livrent une guérilla urbaine à faire trembler Los Angeles.

    Bon c'est ce que j'ai vu, mais ce que j'ai expérimenté est différent. Seul blanc dans ma ruelle (soï en thaï), je formais la tête de turc parfaite ! En bref après m'être retrouvé a boire du whisky à 3 heures de l'après-midi à la table de mon petit troquet favori, une grand mère est passée derrière moi, vidant un seau d'eau complet dans mon dos, pendant qu'un jeune thaï m'assaisonnait avec sa boîte de talc. Pour sortir de la ruelle,  ce n'était pas facile ; je me suis fait attaqué par une bande de gamins et talqué 2-3 fois. 15 douches après, je décidais enfin  de me joindre sur la rue principale à une équipe de thaïs, spécialisée dans le bombardement de bus, surtout ceux qui par chance, ont des fenêtres bloquées ! Une vraie guerre civile où tout le monde sourit.

    De plus, il n'est pas bien vu de se plaindre à Songkran. Même les flics doivent accepter le rituel avec sourire. Souvent la personne qui vient vous arroser s'excuse au préalable. La remercier est aussi bien vu. Sans rancune, surtout quand il fait 38 degrés.


    PS : Vous comprenez maintenant pourquoi je n'ai pas pris de photo !



    Songkran is the thai new year, based on the buddhist lunar calendar. From the 13th to the 15th of april, Thai people come back to their mother distric to celebrate the water festival. The ritual is to give respect to the people by arrosing them, old women and child included. This is the theory.

    The practice is far more extreme: some pick-ups full of kids with water guns and buckets of water are doing patrol around their neighborhood, cops are wet and looks like ghost, recovered of talc (a revenge against their corruption!!!!!!), some thai workers completely canned by the whisky are splashing everything that move with their buckets; last but not least this is in some crowded streets of Bangkok that the real battles are taking place: thousands of persons loom from the skytrain, from their pick-ups, from tuk-tuks et make a real urban war where the riots of Los Angeles would look like a small family conflict.

    That's what I've seen, but what I've done was a bit different. I am the only white man in my alley (soi in thai), and this made me a good target. I was invited by my favorite street food store to drink whisky. I didn't have even sit that a grandma passed behind me and empty her bucket in my back and a kid whiten me with his box of talc. To go out of the soi was not that easy too, I had been attacked by kids and talc recovered 2-3 times more. After a dozen of showers, I decide to join a team of young thai people, specialized in bus bombing, aming especially the ones who had windows stucked. A real guerilla where everybody is smiling.

    Also, it is not really well seen to complain, during Sonkran the cops have even to accept the ritual with a smile. Often the person who is coming to splash you, apologizes in advance, to thank him or her is well seen. No problem, especially when the outside temperature reach 38C.

    PS: Now you know why I didn't took any photos.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :